Retour d'une expérience de 21 jours de jeûne

   J'avais écris il y a plusieurs années un article généraliste sur le jeûne daoiste Bi Gu 辟谷: ici  

   Aujourd'hui dimanche 29 mars 2020, je viens de finir mon 21ème jour de jeûne sans manger en alternant jeûne sec et à l'eau (tous les 2-3 jours), c'est mon record car avant je n'avais fais que plusieurs fois 7 jours depuis de nombreuses années. La raison est que c'est dur de refuser des repas dans cette société moderne, on passe souvent pour quelqu'un qui n'est pas normal quand on dit que l'on ne mange pas. J'ai donc profité de cette crise sanitaire mondiale, de la psychose ambiante et de ce confinement où je vois très peu de gens depuis deux mois, pour faire un retour sur moi même, méditer sur ma vie et donc faire ce jeûne de 21 jours.
Bien que j'ai perdu 13 kilos et que je marche un peu plus lentement, je n'ai pas du tout faim, je suis en forme avec l'esprit plus clair que d'habitude avec même une intuition plus affinée.
En pratiquant les arts martiaux avec des amis, en force brute je ne peux clairement pas lutter mais ce n'est pas du tout le but des arts martiaux chinois qui sont le plus souvent internes utilisant la détente, souplesse et la respiration.
En médecine chinoise, je sens comme une plus grande sensibilité qui me donne un diagnostic plus précis et une meilleur connexion au Qi dans mes traitements.
Je fais toujours plusieurs heures de Qi Gong par jour (spontané, respirations, mantras, et autres techniques daoiste etc), c'est ce qui me permet de passer d'une alimentation matérielle du Ciel Postérieur limitée à une alimentation invisible et infinie du Ciel Antérieur. La transition peut-être douloureuse, c'est ce qu'on appelle la crise d'acidose qui arrive souvent le troisième jour du jeûne où les symptômes sont temporairement aggravés... et je peux vous dire que je l'ai bien senti avec des nausées et des problèmes de respirations désagréables. Il suffit de se calmer, se détendre et de bien respirer... si vous êtes débutant en jeûne et que vous avez des malades chroniques importantes, il faut commencer avec un professeur expérimenté qui pourra vous encadrer ou commencer doucement avec des jus et pas le jeûne sec comme j'ai fais car la détoxification est plus efficace certes, mais la crise d'acidose risque d’être plus douloureuse et dangereuse.
La bonne nouvelle est que le jeûne est comme un "muscle" que l'on travaille, plus on pratique, moins la crise d'acidose est douloureuse et mieux ça va. L'autre bonne nouvelle, c'est que c'est après la crise d'acidose que les processus d'auto guérisons se mettent en place. C'est donc un cap à passer, la tradition chinoise parle de faire face à ses "démons intérieurs". Elle parle aussi d'affamer les "trois vers de la mort" qui se nourrissent des aliments physiques (les "céréales" selon la terminologie chinoise) et qui permettent au corps de pourrir après le décès de la personne, si on peut penser que c'est une superstition de penser qu'il y a "trois vers de la mort" dans le corps, c'est considéré comme une image pour symboliser: le désir égoïste, le désir de nourriture, le désir de sexualité.

Je pense sincèrement que le jeûne daoiste est la meilleure thérapie pour traiter les maladies, en particulier pour les maladies chroniques et les soi-disant médications à vie. On dit qu'un jeûne de 3 jours est une réinitialisation du système immunitaire, je pense que c'est un peu exagéré mais les dernières études scientifiques dont celle du biologiste japonais Yoshinori Ohsumi Prix Nobel de la médecine de 2016 avec ses recherches sur l'auto fagie et les études du docteur Valter Longo prouvent scientifiquement les bienfaits du jeûne sur les maladies chroniques dont le cancer.
Le jeûne est donc une excellente solution pour renforcer le système solution pour renforcer le système immunitaire et faire face à ce coronavirus qui touche la plus part du temps les personnes âgées et les personnes faibles avec des maladies chroniques.
Le patient doit clairement consulter un médecin, c'est après tout un expert expérimenté. Mais au final, s'il veut vraiment atteindre la libération, il ne peut pas compter sur lui et doit faire confiance à ses capacités naturelles d'auto-guérisons.
A un niveau supérieur, le jeûne est un véritable travail méditatif et spirituel: lâcher le faux (ego) pour se connecter au vrai (l’âme), le jeûne permet de se connecter aux informations et à la lumière du cosmos. Et pour revenir aux "trois vers de la mort", le fait de les affamer par le jeûn permet non seulement de purifier le corps et de le désintoxiquer quand on est vivant, mais aussi permettre une momification naturelle après la mort comme on en trouve en Chine, Tibet, Mongolie, etc

Pourquoi 21 jours ? Si vous êtes en bonne santé, il conseillé de jeûner une fois par semaine ou toutes les deux semaines pour un entretien et la prévention. Si vous avez un petit problème de santé, il est conseillé de jeûner au moins 3 jours (après la crise d'acidose) voire 7 jours. S'il y a une maladie chronique grave ou que vous voulez faire un véritable travail spirituel il faut jeûner 21 jours. Mais dans le cas d'une maladie chronique grave, il faut être entouré avec un professionnel du jeûne ou être dans une structure médicalisée comme cela se fait en Russie et Allemagne, sécurité avant tout !
En cette période de crise, où tout le monde a peur, j'avais envie de renforcer mon système immunitaire mais surtout de m'apaiser et revenir à moi pour faire un travail intérieur de purification en profondeur du corps, de l'esprit et l'âme. Mais au delà du nombre du jours, c'est la qualité du jeûne qui est important et donc le calme de l'esprit.

   Le jeûne est alimentaire en apparence mais c'est surtout un jeûne du Cœur, j'ai lâché prise sur beaucoup de nœuds et je m’émerveille de choses simples qui peuvent paraitre stupides aux yeux des autres... qu'importe, je me sens bien. Une prise de conscience aussi sur mes défauts et mes erreurs auprès des autres que je corrige progressivement, en faisant de mon mieux pour être une meilleure personne,

Ma reprise alimentaire va commencer demain, je vais prendre pendant une semaine des soupes de légumes sans rien ajouter (ni sel ni poivre). La reprise alimentaire est souvent négligée par les gens qui mangent trop d'un coup, annulant ainsi tous les bienfaits du jeûne et en se créant même des problèmes.
Si la reprise alimentaire se fait doucement, la processus de détoxification est à son maximum, les cellules malades et vieilles sont éliminées et les bonnes cellules expulsent leurs toxines pour retrouver la santé et atteindre la longévité.
Tout doit se faire lentement et progressivement en suivant le cours naturel de la vie.
Après la reprise alimentaire, je sens que je vais savourer mes prochains aliments en les consommant plus lentement. Je sens aussi beaucoup de gratitude pour la nature qui nous donne son amour et ses produits alimentaires de la terre mais aussi pour les agriculteurs qui ont travaillé durs pour les cultiver, même si je sais qu'aujourd'hui c'est le monde industriel de l'agro alimentation qui a le monopole, je me dirige donc vers le bio et les producteurs.
Je ressens aussi de la gratitude pour tous ceux que je rencontre, tout ce qui nous arrive est la réponse la mieux adaptée du cosmos pour nous remettre sur le droit chemin. Tout existe pour une raison, à nous de comprendre la causalité et de chercher à y remédier pour une prise de conscience et notre évolution spirituelle... pour au final atteindre l'harmonie et s'unir au Dao.

Merci !

La prochaine étape la diététique chinoise basée sur le Yang Sheng des 24 Jie Qi/périodes solaires :)

 

-

 

Stages en 2020:

 

- Stage en Wu Yun Liu Qi chrono (spatio médecine chinoise): 19 20 21 juin 2020 à Paris: ici
http://www.lokmane-benaicha.com/?q=node/180

 

- Stage sur la carte de l'alchimie interne daoiste Nei Jing Tu "Carte du Paysage Intérieur"  et le roman spirituel《Notes de Voyages vers l'Ouest》27 28 juin 2020 à Paris: ici
http://www.lokmane-benaicha.com/?q=node/202

 

 

Copyright © 2015 Lokmane Benaicha.
Avertissement plagiat et « délit de contrefaçon » : Tout plagiat volontaire ou involontaire caractérise le « délit de contrefaçon » sur le plan juridique (art. L335-3 du Code de la propriété intellectuelle).