Les Trois Purs

 

   Les Trois Purs 三清 sont les trois dieux les plus élevés du panthéon daoiste. Ils occupent les trois Cieux les plus élevés du monde des immortels, ce concept de niveaux des Cieux provient du Bouddhisme.
Les Trois Purs apparaissent pour la première fois vers le 6ème siècle après J.C. (soit près de 1000 ans après Lao Zi avec l'essor du Daoisme religieux) dans la carte du médecin et alchimiste daoiste Tao HongJing 陶弘景(456—536 après J.C.) 《Zhen Ling Wei Ye Tu》《真灵位业图》. Cependant, leurs noms varient selon les écoles daoistes pour être fixés à la dynastie des Tang (618 - 907 après J.C.). On les voit maintenant dans la plus part des temples daoistes de Chine.

- 玉清 Yu Qing (Pureté de Jade) 元始天尊  Yuan Shi Tian Zun (Vénérable Céleste du Commencement Originel)
- 上清 Shang Qing (Pureté Supérieure) 灵宝天尊 Ling Bao Tian Zun (Vénérable Céleste du Trésor Spirituel)
- 太清 Tai Qing (Pureté Suprême) 道德天尊 Dao De Tian Zun (Vénérable Céleste du Dao et du De)

 

Les Trois Purs sont une représentation du Grand Dao et des origines de tous les êtres, c'est pour cela que l'on dit que les Trois Purs représentent les lois de naissance et croissance du Grand Dao.
L'ouvrage fondateur du Daoisme《Dao De Jing》de Lao Zi écrit au chapitre 42  : "le Dao engendre Un, Un engendre Deux, Deux engendre Trois, Trois engendre les Dix Milles êtres."
Dao engendre Un: le Wu Ji engendre le Tai Ji.
Un engendre Deux: le Tai Ji engendre le Yin et le Yang.
Deux engendre Trois: le Yin et le Yang engendrent une troisième force d'interaction.
Trois engendre les Dix Milles êtres: quand les trois forces sont réunies tous les êtres peuvent naître.

Les Trois Purs sont une représentation du processus d’évolution du Dao, ainsi Yuan Shi Tian Zun est premier, puis Ling Bao Tian Zun est deuxième, enfin Dao De Tian Zun est troisième mais il n'y a pas de plus grand ou plus petit. Ils sont tous des étapes différentes de Pan Gu qui ouvre le cosmos, on peut même considérer que les Trois Purs sont une même entité comme cette célèbre phrase dans le Daoisme dit "un Qi se transforme en Trois Purs". Zhuang Zi disait d'ailleurs bien avant que "les 10 000 êtres forment qu'une chose...tout ce qui est sous le Ciel c'est un même Qi."
Au commencement, l'air primordial, (大羅天 Da Luo Tian), se subdivisa en 3 airs : (清微天) Qing Wei Tian, (禹余天) Yu Yu Tian et (大赤天) Da Chi Tian, ou encore (玉清) Yu Qing, (上清) Shang Qing et (太清) Tai Qing. Ces 3 airs formèrent 3 Cieux, où résideront les personnages de cette triade daoiste, (三清 Sanqing) les Trois Purs.
PS: ces 3 Cieux se rajoutent aux 33 Cieux pour former les 36 Cieux dans le Daoisme religieux.

Les Trois Purs représentent aussi les trois trésors de l'alchimie interne daoiste: Jing (essence), Qi (souffle/énergie) et Shen (esprit/âme). La congrégation des Trois Purs et le travail de raffinement des trois trésors abouti au retour au Dao.

Enfin, aussi surprenant que cela puisse paraître, les Trois Purs serait pour certains une référence à l'union des trois sagesses chinoises: Daoisme, Confucianisme et Bouddhisme.

 

 

 

- 玉清 Yu Qing (Pureté de Jade) 元始天尊  Yuan Shi Tian Zun (Vénérable Céleste du Commencement Originel), il habite dans le 36ème Ciel qui est le plus élevé.
Il s'agit de Pan Gu (盘古) personnage issu de la cosmogonie chinoise, sorti du chaos originel, il a séparé le ciel et la terre et a donné son propre corps pour créer tous les êtres vivants et éléments de la nature. La légende du folklore chinoise: «Pan Gu ouvre le ciel» raconte que dans la haute antiquité, une étoile géante de la forme d'un œuf flottait dans l'espace, circulait dans une sorte de nuage sombre infini et un silence absolu.
Yuan Shi Tian Zun est donc avant l’agencement du Dao du Ciel, le chaos originel, avant l’être et le non être, c'est l’état avant le point infime de la création du cosmos (Dao engendre Un).
Yuan Shi Tian Zun se trouve au centre de la triade dans les temples daoistes, il tient dans sa main la perle de la création, elle signifie que le cosmos provient du vide qui est le chaos originel.
Il représente le Jing (essence) originel.
Son anniversaire est le premier jour du premier mois lunaire, Dong Zhi le solstice d'hiver.

 

 

 

- 上清 Shang Qing (Pureté Supérieure) 灵宝天尊 Ling Bao Tian Zun (Vénérable Céleste du Trésor Spirituel), il habite le 35ème Ciel.
Ling Bao Tian Zun représente le Wu Ji qui engendre le Tai Ji, le processus du Dao dont le Tai Ji forme les 5 mouvements, on peut considérer que c'est la naissance et la formation du Dao du Ciel, ainsi le Ciel et la terre ont des règles, les dix milles esprits ont leurs ancêtres de retour, il pose les fondations du cosmos florissant, c'est pour cela qu'il est appelé Trésor Spirituel.
C'est le processus de la naissance et de la formation du cosmos.
Ling Bao Tian Zun se trouve à gauche de Yuan Shi Tian Zun dans les temples daoistes, il tient un Ru Yi, un spectre de jade qui représente l’autorité, la seconde phase de la création quand le Yang se sépare du Yin (Un engendre Deux) et que les lois de la nature se mettent en place.
Il représente le Qi (souffle/énergie) originel.
Son anniversaire est le quinzième jour du cinquième mois lunaire, Xia Zhi le solstive d'été.

 

 

 

 

- 太清 Tai Qing (Pureté Suprême) 道德天尊Y Dao De Tian Zun (Vénérable Céleste du Dao et du De), il habite le 34ème Ciel.
Dao De Tian Zun représente Lao Zi divinisé dès le 2ème siècle après J.C. sous le nom de 太上老君 Tai Shang Lao Jun (Vieux Seigneur Suprême) ou 太上道祖 Tai Shang Dao Zu (Ancêtre du Dao Suprême) , responsable de l’éducation des êtres spirituels, c'est un esprit qui a une véritable entité, ainsi nous savons que Lao Zi est le fondateur du Daoisme à une époque où Yuan Shi Tian Zun et Ling Bao Tian Zun n'existaient pas.
Dao De Tian Zun se trouve à droite de Yuan Shi Tian Zun dans les temples daoistes, il est reconnaissable par ses cheveux blancs et un éventail qu'il tient symbolisant la complétude de la création, l'utilisation de l’éventail représente la diffusion du Dao à toute l’humanité (Deux engendre Trois, Trois engendre les 10 000 êtres).
Il représente le Shen (esprit/âme) originel.
Son anniversaire est le quinzième jour du deuxième mois lunaire.

 

 

Copyright © 2015 Lokmane Benaicha.
Avertissement plagiat et « délit de contrefaçon » : Tout plagiat volontaire ou involontaire caractérise le « délit de contrefaçon » sur le plan juridique (art. L335-3 du Code de la propriété intellectuelle).