《L'Art de la Guerre》en médecine

 

   《L'Art de la Guerre》en médecine semble être une oxymore car la guerre tue des vies alors que la médecine en sauve.

La médecine moderne est excellente en medecine d'urgence mais elle voit la nature comme dangereuse. Elle utilise des techniques de la mort en éliminant les virus et les bactéries (qui existaient bien avant les humains), utilisant des anti-biotiques, des anti-inflammatoires voire utilisant la chimiothérapie et la radiothérapie qui sont les symboles de la guerre que l'on puisse faire aux éléments pathogènes. Cette vision de destruction des éléments pathogènes est un acte de guerre aux maladies, malheureusement elle oublie que le champs de bataille est le corps humain et qui endommage le système immunitaire à chaque coup.

La médecine chinoise est une médecine naturelle avec une vision holistique qui voit l'humain dans la nature et en inter-relation avec elle. Elle respecte les lois de la nature pour être en harmonie avec elle. Plutôt que d’éliminer les bactéries et les virus, elle change l'environnement interieur du corps pour ces éléments pathogènes n'ai plus leurs besoins vitaux et sortent par les émonctoires naturels.

Cependant, au siècle dernier, avec l'arrivée de la médecine occidentale en Chine, il y a eu une medecine chinoise très imprégnée de la médecine occidentale et de cette vision de confrontation. Aujourd'hui, beaucoup de médecins chinois en Chine et en occident, utilise la médecine chinoise avec l'acupuncture, la moxibustion, la pharmacopée, ... mais ne se rendent pas comptent qu'ils font aussi la guerre aux symptômes et aux maladies.

En acupuncture et en pharmacopée, on enseigne souvent de tonifier ou disperser le Qi de tel ou tel organe. C'est une voie du diagnostic différentiel des Zang Fu (organes et entrailles) qui représente la majorité de la médecine chinoise (dont universitaire) car elle permet d'unifier avec un langage relativement clair la complexité des styles de médecine chinoise. Ce n'est cependant pas ce que l'acupuncture avec la double prise de pouls Yin (radial au poignet) Yang (à la carotide) du Ling Shu et le Shang Han Lun nous enseigne. L'acupuncture du Ling Shu s’intéresse peu aux symptômes et aux maladies pour équilibrer les deux pouls Yin Yang. Le Shang Han Lun décrit de facon clinique les symptômes, qui sont en fait des systèmes.

Tel point d'acupuncture ou telle plante contre la douleur, la nausée, les inflammations, les vertiges, etc C‘est efficace mais seulement à court terme car on ne traite pas le terrain.

Si par exemple le point He Gu (4 GI) est en effet efficace contre les douleurs, je ne l'utilise qu'en cas d'urgence quand je suis hors clinique. Ce n'est donc pas une critique mais se limiter à la symptomatique nous éloigne de la sagesse de la medecine chinoise pour enfermer dans une bobologie et une vision de recettes.

La ou ca me choque le plus, c'est d'utiliser les composants chimiques de la pharmacopee pour traiter des maladies. Certains medecins chinois utilisent la plante Huang Lian (黄连)pour ses fonctions anti-bacteriennes ou Yu Xing Cao (鱼腥草) pour ses fonctions anti-inflammatoires.  

 

 

《L'Art de la Guerre de Sun Zi》est le premier traité de stratégie militaire chinois (et du monde) datant de la dynastie des Printemps et Automnes 春秋 (70 - 476 avant J.C.) écrit par Sun Wu 孙武. Il est composé de plus de 6 000 caractères séparé en 13 chapitre.
S'il s'agit littéralement de la guerre et étudié par les armées du monde, il est aussi utilisé par certaines entreprises chinoises et américaines dans le milieu du business pour savoir comment gérer une entreprise et faire face au milieu compétitif des affaires.
Aussi surprenant que cela puisse paraitre, il y a aussi une lecture médicale de ce livre ou du moins de certains passages... ce livre invite à une réflexion sur la pratique médicale.

 

《L'Art de la Guerre de Sun Zi》 chapitre trois "Mou Gong": "cent guerres et cent victoires, ce n'est pas ce qu'il y a de mieux; ne pas faire la guerre et soumettre les soldats c'est ce qui a de mieux!"

谋攻篇 孙子兵法说:夫百战百胜,非善之善者也;不战而屈人之兵,善之善者也!

En médecine,

 

孙子兵法说:夫百战百胜,非善之善者也;不战而屈人之兵,善之善者也!
治病也是如此,对于一百次疾病,你一百次战胜它,这已经很好了,但这不是最好的,不战而屈人之兵才是最好的。而000就是不战而屈人之兵的治病之法。

The Art of Sun Zi said:  "one hundred fights and one hundred victories, it is not the the best?, not fight but submit the soldiers, is the best?" For disease treatment, it is the same, about one hundred diseases, you can one hundred times beat them, this is already good, but it is not the best, not fight but submit the soldiers is the best. The technic of Yuan Qi magical mecanism is treating diseases method to not fight but submit soldiers.

 

Copyright © 2015 Lokmane Benaicha.
Avertissement plagiat et « délit de contrefaçon » : Tout plagiat volontaire ou involontaire caractérise le « délit de contrefaçon » sur le plan juridique (art. L335-3 du Code de la propriété intellectuelle).